Accueil Cuisine Comment utiliser l’application Yuka ?

Comment utiliser l’application Yuka ?

Comment utiliser l'application Yuka

Créée en 2017, Yuka est une application qui permet aux consommateurs d’éliminer de leur alimentation les produits les moins sains et de favoriser les meilleurs pour la santé. En effet, l’application arrive à déchiffrer les étiquettes des produits alimentaires et cosmétiques afin d’identifier les produits bons et nocifs.

Ainsi, grâce à cette fonctionnalité, les utilisateurs de l’application parviennent à consommer sain et malin. L’utilisation de l’application Yuka est assez facile et très pratique. Ce billet vous aide à comprendre le fonctionnement ainsi que l’utilisation de l’application pour manger sain.

A lire en complément : Que cuisiner pour le veau ?

Yuka : comment télécharger l’application ?

Avant de s’intéresser au fonctionnement et à l’utilisation de l’application Yuka, il est important de savoir comment la télécharger. L’utilisation et le téléchargement de l’application Yuka sont totalement gratuits. Toutefois, vous ne pouvez l’utiliser que sur un smartphone ou une tablette. Elle ne marche pas avec un ordinateur.

Si vous disposez d’un Samsung ou autre Android, rendez-vous seulement sur l’application Google Play Store pour télécharger Yuka. Si vous avez par contre un iPhone, vous devez télécharger Yuka sur l’Apple Store. Sur les deux célèbres bibliothèques d’applications, Yuka est disponible gratuitement.

A voir aussi : Quelles informations trouve-t-on sur les blogs sur la cuisine ?

Yuka : comment l’application déchiffre-t-elle les étiquettes des produits ?

Yuka se base sur des critères précis pour déchiffrer les étiquettes des produits alimentaires. Il s’agit notamment de 3 critères distincts. Elle s’appuie sur les qualités nutritionnelles du produit, la présence d’additifs alimentaires et la certification agriculture biologique pour attribuer un score global au produit. En ce qui concerne les qualités nutritionnelles du produit, Yuka classe les aliments du plus mauvais au meilleur pour la santé à travers l’analyse de leur composition nutritionnelle.

Ainsi, elle attribue un score global à l’aliment en fonction de la proportion de nutriments à favoriser (bons pour la santé) et de nutriments à éviter (mauvais pour la santé). Les aliments à favoriser augmentent le score, tandis que ceux à éviter diminuent le score. Les nutriments bons pour la santé sont les protéines, les fruits, les légumes et les fibres. Par contre, il faut éviter les acides gras saturés, les sucres, le sodium (sel) et l’énergie. Yuka attribue 60 % de la note aux qualités nutritionnelles.

Concernant le deuxième critère qui est la présence d’additifs alimentaires, l’objectif de Yuka est de permettre aux consommateurs d’éviter les aliments qui contiennent des additifs dangereux pour la santé. Yuka attribue une note de 30 % à ce critère.

utiliser l'application Yuka

Ainsi, elle s’appuie sur diverses sources pour classer les additifs alimentaires selon leur degré de nocivité en 4 catégories. La pastille verte représente les aliments sans impacts, la pastille jaune représente les aliments douteux, l’orange représente les aliments à éviter et la pastille rouge, les aliments nocifs.

Le dernier critère est celui de la certification agriculture biologique. Le principe est simple. Si un produit a un label AB ou Eurofeuille, son score augmentera de 10 %. L’objectif est d’encourager la consommation des produits bio par rapport aux produits provenant de l’agriculture conventionnelle.

Yuka : comment utiliser l’application ?

L’utilisation de l’application Yuka est très simple et très pratique. Pour savoir si vous devez favoriser un produit ou encore l’éviter, téléchargez et installez l’application sur votre téléphone. Rendez-vous au supermarché avec votre téléphone. Si un produit vous intéresse, il suffit juste de scanner son code-barres avec l’appareil photo de votre smartphone afin de connaître son impact éventuel sur votre santé.

À travers les quatre couleurs de pastille, allant de vert pour excellent (à favoriser) au rouge pour mauvais (à éviter), vous pouvez facilement avoir une évaluation. Pour s’assurer de la fiabilité de ces informations, Yuka entretient sa propre base de données.

L’évaluation se fonde notamment sur la base de données open source et collaborative d’Open Food Facts, une base de plus 360. 000 produits. Chaque article se voit attribuer une note sur 100 en fonction de ses qualités nutritionnelles (60 % du score), de la présence d’additifs (30 % du score) et de sa certification agriculture biologique (10 % du score).

L’application présente un véritable avantage pour les consommateurs, en ce sens qu’elle leur permet d’éviter certains produits qui peuvent être nocifs pour la santé. Chaque utilisateur sait, dès lors, quel produit privilégier et lequel éviter.

ARTICLES LIÉS